• A fleur de peau

    Le regard velouté, il diffuse adroitement quelques effluves de douceur et de charme et m'invite à entrer dans sa boutique. "Vous allez découvrir quelque chose de fantastique." Amusée par son enthousiasme un tantinet surfait, je le suis. "Tendez les mains. Les deux! Paumes en l'air." Il place un bassinet sous mes mains au creux desquelles il dépose une noisette de gros sel de la Mer Morte. Un peu d'eau. "Allez-y, frottez! Vous sentez comme c'est incroyablement doux." Il lâche ensuite son atout charme, éculé, bas de gamme. "Vous êtes très jolie. Combien avez-vous de petits amis?" Je ris jaune et lui décoche un invraisemblable "Oh vous savez... Je ne compte plus." Il me rince les mains et me montre l'eau sale. "Vous imaginez toute cette douceur sur votre corps, ce corps que vous allez enfin débarrasser de ses impuretés. C'est bien simple, vous allez vous sentir comme si vous aviez au moins 20 ans en moins!" Comme je me sentais fraîche et vieille tout à coup...

  • Welcome to my nightmare

    Un serpent agonisant qui m'attaque et me mord. Une maison abandonnée dans les bois, dont je suis prisonnière. Un visage grimaçant derrière la fenêtre. Bienvenue dans mon cauchemar.

  • Les remèdes de grammaire au service de l'écriture?

    "On appellera marqueurs les mots qui introduisent les propositions juxtaposées, coordonnées ou enchâssées..." En aidant mon fils de 13 ans, je constate que la grammaire semble si sophistiquée de nos jours. Trop complexe à mon goût... mais je suis vraisemblablement dépassée. J'en viens à regretter Maurice Grevisse. Ecrit-on mieux pour autant? J'en doute. J'ai l'impression que tout a été subtilisé à l'excès et que l'outil ne sert plus que lui-même et non l'écriture.

  • Le 12 du 12 en 12: oui et?

    Et si quelque chose se passait vraiment... Et si les gens étaient soudain touchés par la grâce et commençaient à se soucier les uns des autres... Et si... Meuh nooooooon! je plaisante! Le 12/12/12, 12 heures 12 minutes et 12 secondes.

  • Un toit, another day in paradise

    Combien de fois ai-je fait semblant de ne pas voir? Beaucoup trop. Encore un jour pour moi au paradis...