Baisser les yeux pour élever ses pensées

En arpentant les trottoirs cet après-midi à Bruxelles, mes yeux glissent sur une dalle où quelqu'un avait écrit quelque chose comme ça: "les grands ne sont grands que parce que nous le croyons." Dire qu'il a fallu que je baisse la tête pour élever mes pensées...

Les commentaires sont fermés.