Humeurs - Page 3

  • Un nid dans le jardin

    J'ai tenté de capter le merle en train de couver dans notre jardin, sans trop l'ennuyer mais finalement, on dirait un court-métrage d'horreur de série Z.


    (Music credit: "The North" Kevin MacLeod (incompetech.com)
    Licensed under Creative Commons: By Attribution 3.0
    http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/)


  • Christopher Lee et Donny Osmond

    Un clin d'oeil à toutes celles qui se souviennent encore sous nos latitudes de Donny Osmond! Difficile de ne pas partager ce bout d'interview avec Christopher Lee (que j'adule). Il s'agissait d'une émission diffusée sur la télé belge: Cinéscope. Il aborde la difficulté de montrer ses films de Dracula à sa petite fille. Soucieux de son bien-être, il lui demande, la nuit qui suit la vision du film, si elle n'a pas eu de cauchemars. La fillette eut une réaction étonnante. Mignon à écouter vers 2 min 20 sec et des poussières.

  • Stormy weather

    11425123_10205884265097037_5535368721863831181_n.jpg?oh=2d82816d37492d4a09688e7c3466cb92&oe=57DC36D3

    Life is bare, gloom and mis'ry everywhere
    Stormy weather...

  • La revolución passe par les marques

    Si la rencontre entre le président Hollande et Fidel Castro à La Havane a été qualifiée d'historique par l'Elysée, je ne peux m'empêcher d'ironiser un peu lorsque je vois le commandant en chef cubain dans son survêtement d'une marque-allemande-que-ne-ne-nommerai-pas-mais-que-tout-le-monde-connaît. Bizarre quand même que les marques soient floutées à la télé pour des anonymes et que l'une d'entre elles soit tellement mise en évidence qu'elle en éclipse presque el comandante. Qui aurait pu croire un jour que la revolución passerait par le matraquage publicitaire? Qui aurait pu croire qu'une marque sponsoriserait une icône révolutionnaire? Les temps changent.

  • Un cadeau? Gratuit en plus?

    11219086_10205830404670560_7110035029261182941_n.jpg?oh=5e0644fd7c99b5a3a6a4c3dbb2f184a4&oe=58249D27J'adore la pub quand elle nous prend pour de gros pigeons! Magie, magie! Un "smartphone bel et bien pour nous", qui est non seulement un "cadeau" mais en plus qui est "GRATUIT". Oui, vous avez bien lu: un cadeau... gratuit! Je ne sais par quel mystérieux tour de passe-passe ce smartphone devient au recto du feuillet, un article payant. Il faudrait sans doute que je lise entre les lignes du jargon de la vente: cadeau gratuit, c'était pour la console de jeu et le smartphone, c'était l'OFFRE cadeau. Une offre, ce n'est pas un cadeau, c'est juste une proposition. Dans ce cas, une proposition dont on me fait cadeau. Subtile différence qui fait toute la saveur de ce vocabulaire riche.

  • "La haine finira par disparaître et les dictateurs mourront"

    "Battons-nous pour libérer le monde, pour abolir les barrières nationales, pour abolir la cupidité, la haine et l'intolérance." Envie de me repasser en boucle le discours d'un artiste visionnaire et profondément humaniste.