vie - Page 3

  • Comme

    Tranquille comme

    un chemin ourlé de champs de blé,

    et piqueté de coquelicots

    Chaleureux comme

    une maison blanchie à la chaux,

    percée de fenêtres quadrillées,

    qui paresse sous une couverture de lierre

    Puissant comme

    un ciel sombre, zébré d’éclairs,

    l’haleine du vent gémissant

    et des bourrasques fouettant les peupliers blancs

    Doux comme

    un ruisseau qui gazouille

    des yeux qui se mouillent

    Suave comme

    un bois pailleté de violettes

    Frais comme

    un jardin farci de menthe et de pâquerettes

    Vaporeux comme

    un voile de brume

    et la terre, en été, qui fume

    Léger comme

    le matin, la rosée, le rêve

    Fluide comme

    l’air, l’envol d’un oiseau, le jour qui se lève

    Pur comme

    la vérité, le cristal, l’émotion

    Fragile comme

    la vie, le cristal, l’émotion

    Si mon amour pouvait être comme…

    Mon amour n’a pourtant rien de tout ça

    Ses vulnérabilités, sa saveur éphémère, ses accents inachevés

    n’en font guère l’amour rêvé

    Mais voilà…

    Sans défaut, sans tracas,

    l’amour n’est pas

    et si mon amour t’aide à vivre, rêver, être

    et renaître,

    s’il t’aide seulement à aimer à ton tour,

    alors, c’était vraiment de l’amour©

  • Gagner sa vie et perdre son âme

    Travailler ne permet plus aujourd'hui de "gagner" sa vie. Impossible de s'amasser en une vie un "pactole" qui fondra comme neige au soleil. La société contemporaine nous enseigne que l'argent ne se transmet que par héritage, ou en désespoir de cause, par le gain, par le jeu. L'argent ne se gagne plus, il se joue.

    En bourse, aux casinos, au tiercé, au lotto, au win for life... On joue pour récolter les fruits du hasard, généreux avec les uns, cruel avec les autres ; les comédiens jouent, de même que les sportifs de haut niveau et les musiciens, et c'est payant.. Le jeu procure du plaisir et le plaisir, l'un des grands piliers du consumérisme, produit de l'argent. C'est à qui réussira à amasser le plus de bourses, le pouvoir est à la clé. Pouvoir d'être respecté, d'avoir un surplus de vie, de mépriser les improductifs et de piétiner les rêves des poètes. Etre est éternel, avoir est une forme de faire-valoir. La richesse n'est pas là où on la croit être.

  • Simple, c'est mieux

    Un parc, quelques tapis d'herbe, une fontaine sur laquelle repose un arc-en-ciel, des enfants et des oiseaux qui gazouillent, un rayon de soleil chaleureux. Les saveurs simples de la vie sont les plus intenses.

  • On ne dort pas quand on rêve

    Le rêve n'est jamais stérile ; il féconde notre vie.

  • Clair obscur

    La lumière et l'ombre s'épousent.

    Si l'une domine l'autre, notre vie perd tout son relief.

    IMG_20150711_011638.jpg

  • Echec et mat

    L'échec n'est pas le contraire de la réussite. C'est son allié.