Poivre et miel - Page 5

  • Fort parce que fragile

    Ce sont nos fragilités, nos failles, nos erreurs de parcours, nos défauts qui font notre force parce qu'ils nous rendent humains.

  • Mon coeur est à Orlando

    Mon coeur pleure avec les victimes et leur famille à Orlando.
    "J'imagine que l'une des raisons pour lesquelles des gens s'accrochent obstinément à leur haine, c'est parce qu'ils devinent, qu'une fois leur haine dissipée, ils seront forcés de faire face à la douleur."
    James Baldwin, La prochaine fois, le feu

  • Sortis de l'oeuf...

    De nouveaux locataires ont élu domicile dans le nid à un mètre de la cuisine. Comme l'an passé.

    IMG_6297a (Copier).jpg

  • Quand l'Europe se fabrique en Chine

    Il est des mystères qui nous dépassent, Je veux parler des incohérences politiques. Lors d'un samedi "portes ouvertes" aux institutions européennes, fascicules et gadgets étaient distribués, histoire de sensibiliser les citoyens aux enjeux majeurs de l'Union Européenne. Outre la réelle urgence de telles dépenses pour des babioles qui ne convaincront personne, j'ai de sérieux doutes sur les retombées économiques au sein de l'Europe. Podomètre fait en Chine, sac bleu européen fait en Turquie, batterie portable fabriquée en Chine, stylo à billes swiss made, tee-shirt confectionné au Bangladesh, etc. L'Europe consomme mais ne fabrique plus et c'est bien là son problème.
     

  • La bienveillance de James Taylor

    Artiste discret et authentique, James Taylor cultive son capital sympathie sans en faire des tonnes. Sa musique est fraîche, douce à l'oreille et ses textes accessibles délivrent des messages humanistes d'une évidence limpide. Auteur de "You've got a friend", il a composé quelques-unes des plus belles ballades. Dont "Up on the roof". Qui n'a jamais voulu se réfugier dans son paradis personnel pour échapper à la sombre rumeur du monde?

    "Quand ce monde me tire vers le bas", chante Taylor, "et qu'il est devenu impossible d'affronter les gens, je grimpe jusqu'en haut des escaliers et tous mes soucis partent à la dérive dans l'espace" (...) "Là-haut sur le toit, tout est bien, tout est bien, on a les étoiles au-dessus et les lumières de la ville en bas, montons sur le toit."

    S'élever pour remettre les choses à leur juste valeur, prendre de la hauteur pour relativiser les problèmes... Tout cela nous parle et c'est justement là que réside l'art de James Taylor: chanter l'universalité de nos émotions, accrocher à des mélodies fluides, des paroles généreuses comme un sourire.