Poivre et miel - Page 7

  • Bruxelles, les jours d'après

    12495076_10207812852910527_45283631438629974_n.jpg?oh=90450a8be490f435f5ff7c9c11291694&oe=57D52DFE12417733_10207812852070506_6945878676607989078_n.jpg?oh=11e148ae5bc5c6d0c600c76f8a87e72f&oe=57D7A75B

    L'atmosphère est tellement prenante devant la Bourse à Bruxelles qu'on y demeurerait des heures, sans perdre son temps. Comme si le temps et l'humanité avaient repris du sens. Le parfum de la vie y est si fort qu'on n'a plus envie de fermer les yeux. Alors on allume des bougies à n'en plus finir, pour rivaliser avec les étoiles et éclairer nos pupilles étincelantes jusqu'au bout de la nuit.
    12321687_10207812875671096_6905583350537363836_n.jpg?oh=1f87263ace898a535b7c412446d0418d&oe=57D91BB3

    72379_10207812874471066_6936425704103056632_n.jpg?oh=b03d57bd9d8dfc6b40d81695ab54f185&oe=57DBC5B5

    12063819_10207812850470466_4520306110116829018_n.jpg?oh=45d4574e61f808f60a481df87fd47b22&oe=57D0DF62

  • Jeux de lumière

    Quelques rayons timides s'infiltrent au travers de ma fenêtre et c'est comme si j'habitais ailleurs. Les poussières fines virevoltent dans la lumière qui enveloppe chaque objet d'une poudre argentée. Un détail sans doute qui mine de rien m'envahit. Sous de nuages rose bonbon, un vent taquin se glisse sous ma porte et me chuchote que le printemps est derrière ma porte... J'inventerais n'importe quoi pour les jours s'illuminent et que les lopins de terre se parent de fleurs.

  • Driving Miss Norma: une claque, une leçon!

    Driving-Miss-Norma-Facebook.jpgUne nonagénaire apprend qu'elle a un cancer. Ce qui lui vaut en principe des traitements lourds mais Norma n'en a cure! Elle décide de ne pas se soigner et de vivre chaque instant qui lui reste, avec gourmandise et philosophie. Norma entreprend un road trip à travers les USA pour goûter à toutes les saveurs de la vie. Cette femme nous donne une raclée et une leçon de vie en remettant nos pendules à l'heure du bien-être et de la sérénité. L'important, ce n'est pas ce que la société nous vend, c'est notre aptitude à apprécier le temps qui passe, non? Driving Miss Norma

  • "Fukushima. Récit d'un désastre" de Michaël Ferrier: trop littéraire

    product_9782070137350_195x320.jpgDélicate plume, forcément japonisante que celle de Michaël Ferrier mais le titre est un peu trompeur, un tantinet racoleur aussi. Il faut effectivement atteindre les deux tiers du livre pour que l'auteur s'attache réellement à la catastrophe de Fukushima. Tout en lenteur et avec des mots choisis, l'auteur glisse de l'émotion aux témoignages, en passant par la réflexion philosophique.

    Ce n'est toutefois pas une enquête de type journalistique mais une véritable oeuvre littéraire d'un écrivain qui jette une passerelle entre l'Occident et le Japon.

    A l'heure où la question du nucléaire nous taraude, cet ouvrage nous exhorte à réexaminer nos priorités. L'humanité s'installerait-elle dans une "demi-vie", cet état létal à petites doses... Un état cautionné et administré par les autorités en place, qui révèle l'impuissance de nos sociétés face à ces drames.

  • Le mécano de la General: chut!

    Le-mecano-de-la-general-copie.jpg

    Mon mari veut regarder un vieux film muet avec Buster Keaton. Il nous avertit: "Taisez-vous, je veux écouter les dialogues." Et en plus, il est sérieux!