américain

  • Ça ne Trump plus énormément!

    Je ne suis pas Américaine, je n'ai donc pas voix au chapitre mais étant donné que les décisions américaines ont de fracassantes retombées sur les événements internationaux, l'issue de l'élection présidentielle US aura un impact sur le monde entier et donc sur moi. J'ai toujours été fascinée par les Etats-Unis. J'admire leur audace, leur créativité, leur courage, leur ambition. Et surtout cette nature grandiose qui vous donne la sensation d'être projeté dans un film.

    L'envoûtement est certes là mais pas la fascination sans borne. Je désapprouve certaines décisions politiques, les élans impérialistes et les dérives d'une certaine société américaine.

    Ces derniers temps, la présence encombrante et insensée de Donald Trump sur le très sérieux échiquier politique, m'a troublée. D'autant plus qu'une question que je me posais, n'était pas si singulière que ça. J'ai tapé dans la barre de recherche de Google ces termes: et si Donald Trump devenait président. Et j'ai obtenu 1.490.000 résultats. Apparemment, l'interrogation est d'actualité.

    Fera-t-on face à une nouvelle vague d'immigration en Europe? Le Canada peut en tous cas se préparer puisque de nombreux Américains envisageraient un départ dans le pays voisin. Les moteurs de recherche chauffent et de plus en plus d'Américains inquiets tapent ces termes: "comment déménager au Canada"

    Cela peut forcer un sourire mais j'en suis encore à me demander comment on en a pu arriver là. Comment peut-on sérieusement songer à bâtir un mur sur les quelque 3.500 km de frontière entre les USA et le Mexique? Trump veut, en plus, contraindre le Mexique à ériger ce mur. Ce qui me fait doucement rire, c'est qu'il n'a pas précisé de quel côté de la frontière les milliers de travailleurs (mexicains donc) devaient se trouver pour construire cette structure. Imaginez un moment que ceux-ci posent le pied sur le sol américain...

    Je ne m'attarderai pas sur sa misogynie, ses petites phrases racistes, ses projections économiques chimériques, ses mots enflés de haine... Trump n'a jamais été aussi isolé, même dans son propre camp. L'acteur Robert De Niro a récemment eu des mots pour le moins forts à son encontre. Et Terminator en personne déclare qu'il ne votera pas pour le parti républicain, pour la première fois. Tout compte fait, ça ne Trump plus énormément.