banque mondiale

  • Climat de peur

    La Banque mondiale craint un réchauffement de la température du globe de 4° C à partir de 2060... Ce seront sans surprise les pays les plus démunis qui trinqueront. Il paraît que les conséquences seront dramatiques. Dixit les éminences grises de la Banque mondiale. Non mais! Je ris jaune là! Cela fait des lustres que les scientifiques et mouvements environnementalistes tirent la sonnette d'alarme. Plus d'activité humaine, plus de compétition, plus d'émissions de gaz à effet de serre, plus, plus, plus. Plus de développement pour moins de vie. L'humanité n'en a pas fini avec ses contradictions.