bruxelles

  • La fine fleur sur les pavés de la Grand Place de Bruxelles

    fleurs, bégonias, tapis, tapis de fleurs, Bruxelles, Belgique, Brussels, Brussel

    Comme chaque année à pareille époque, le tapis de bégonias, le 20e du nom, est composé de plus de 600.000 fleurs qui s'étirent sur 75 m de long et 24 m de large, soit 1800 m² de bégonias chamarrés. Originaire des Antilles, le bégonia est fort heureusement robuste et résiste aux caprices de notre climat. Ce qui nous arrange bien. Qui plus est, la Belgique produit annuellement 60 millions de bulbes. C'est 80% de la production mondiale cultivée essentiellement à Gand.fleurs,bégonias,tapis,tapis de fleurs,bruxelles,belgique,brussels,brussel

    fleurs,bégonias,tapis,tapis de fleurs,bruxelles,belgique,brussels,brusselCette année, c'est le Japon qui est mis à l'honneur avec un design créé à la façon Ikebana. Diplômée de l'université japonaise Sapporo School of Art en 2001,Fujie Suzuki a conçu un superbe arrangement floral, dicté par la tradition nipponne. L'arrivée du printemps coïncide ainsi avec la contemplation de la beauté des fleurs (Hanami) et l'épanouissement des fleurs de cerisiers qui embaument.  

    fleurs,bégonias,tapis,tapis de fleurs,bruxelles,belgique,brussels,brusselCette année qui célèbre les 150 années d'amitié belgo-japonaise, fleurs,bégonias,tapis,tapis de fleurs,bruxelles,belgique,brussels,brusselmet justement l'accent sur la nature au sein de la tradition japonaise, explorant divers thèmes comme les oiseau, les fleurs, le vent, la lune, les koïs (des carpes japonaises), symboles de force et de croissance, les pins et les bambous, signes de bon augure, et cerise sur le gâteau: la fleur de cerisier (Sakura).                                         

  • Bruxelles, les jours d'après

    12495076_10207812852910527_45283631438629974_n.jpg?oh=90450a8be490f435f5ff7c9c11291694&oe=57D52DFE12417733_10207812852070506_6945878676607989078_n.jpg?oh=11e148ae5bc5c6d0c600c76f8a87e72f&oe=57D7A75B

    L'atmosphère est tellement prenante devant la Bourse à Bruxelles qu'on y demeurerait des heures, sans perdre son temps. Comme si le temps et l'humanité avaient repris du sens. Le parfum de la vie y est si fort qu'on n'a plus envie de fermer les yeux. Alors on allume des bougies à n'en plus finir, pour rivaliser avec les étoiles et éclairer nos pupilles étincelantes jusqu'au bout de la nuit.
    12321687_10207812875671096_6905583350537363836_n.jpg?oh=1f87263ace898a535b7c412446d0418d&oe=57D91BB3

    72379_10207812874471066_6936425704103056632_n.jpg?oh=b03d57bd9d8dfc6b40d81695ab54f185&oe=57DBC5B5

    12063819_10207812850470466_4520306110116829018_n.jpg?oh=45d4574e61f808f60a481df87fd47b22&oe=57D0DF62

  • Baisser les yeux pour élever ses pensées

    En arpentant les trottoirs cet après-midi à Bruxelles, mes yeux glissent sur une dalle où quelqu'un avait écrit quelque chose comme ça: "les grands ne sont grands que parce que nous le croyons." Dire qu'il a fallu que je baisse la tête pour élever mes pensées...

  • Bruxelles, ma belle