cloclo

  • Cloclo forever : c'était hier mais aujourd'hui rien n'a changé

    affiche cloclo film claude françois jérémie regnierJ'attendais énormément du film de Florent Emilio Siri "Cloclo" et je n'ai pas été déçue. Oui, j'ai été fan de Claude François (ce qui donne une petite indication sur mon âge) et j'avoue l'être toujours. A 6 ans, j'ai eu la chance d'assister à l'un de ses concerts et même de l'embrasser en lui offrant, émue et timide, mon bouquet de roses. Il avait tout d'un prince charmant pour la petite fille que j'étais. Et pourtant, le long métrage de Siri nous présente avant tout un homme dans toutes ses contradictions, un artiste pétri de doutes ou de certitudes et de ce besoin impérieux d'être aimé. Jamais le cinéaste ne tombe dans l'écueil de la complaisance, ce qui truffe son oeuvre d'authenticité, de réalisme et d'émotions vraies.

    Jérémie Regnier, l'acteur belge qui incarne Claude François livre - on l'a déjà écrit et dit maintes fois - un éblouissant travail d'acteur, tout en subtilité et en sensibilité. Son interprétation est saisissante de vérité parce qu'elle ne bascule pas dans l'excès ou la caricature. On se trouve au-delà de l'imitation pure et simple. La voix n'est sans doute pas ressemblante mais on l'adopte sans problème parce que Regnier mise sur autre chose. Sur l'humanité d'un artiste narcissique certes mais bourré de talent, dégoulinant d'inspiration et palpitant d'émotions à fleur de peau. Qu'on l'aime ou qu'on le déteste, Claude François force le respect par sa rage de vaincre. Et si la vie, ce n'est pas du cinéma, la vie de l'idole des favinettes valait bien un film et quel film!

    Le rythme flamboyant de la narration, un casting qui fait mouche et une bande son qui vous donne l'envie de vous trémousser sur votre fauteuil, contribuent à restituer la magie d'un destin qui n'est pourtant pas que jalonné de paillettes. Avec Siri, le mythe est fissuré pour mieux exposer les fêlures d'un homme jaloux, possessif à l'extrême (sa première femme finit par lui préférer Gilbert Bécaud), amoureux transi jamais satisfait, un artiste généreux mais obsédé par son boulot jusque dans sa manie morbide du détail.

    Le film "Cloclo" est sans conteste une belle réussite et ravira les fans autant que les sceptiques. A voir et à revoir pour faire naufrager les papillons de notre jeunesse...