plateau téléphonique

  • Pour la vente, c'est allô

    Le téléphone sonne. Mon mari décroche et m'invite à écouter. Brouhaha. C'est un plateau téléphonique quelque part dans le monde. Un téléconseiller tente de fourguer sa marchandise. Il n'a pas remarqué que nous l'entendons. Nous écoutons les conversations. Une dame feint d'être pressée de s'occuper de son jardin. Une autre gobe tout. C'est alors que mon mari a une réaction des plus étranges. Il se met à pousser un cri entre grésillement et grognement de monstre. Silence. "Madame? Madame?", lance le téléconseiller, inquiet. La dame qui gobait tout, vraisemblablement effrayée, a raccroché. Le téléconseiller, seul et inquiet, raccroche à son tour. Bip bip bip.

  • Un humain sur un plateau téléphonique, ça arrive

    Je ne supporte pas le télémarketing. D'autant que j'ai l'impression de parler à des machines qui délivrent leur leçon avec autorité sans pouvoir placer le moindre mot. J'avoue que j'ai parfois tendance à m'emporter en flairant l'arnaque mais pour la première fois, j'ai communiqué (oui, "communiqué"!) avec une personne compréhensive pour laquelle j'ai vraiment de la compassion. L'appel venait de l'étranger. Elle a pris la peine de m'écouter, de répondre à mes questions et ne m'a rien proposé. Elle s'est finalement excusée de m'avoir dérangée et je me suis dit qu'elle n'avait pas choisi ce job peu gratifiant et mal payé. Gageons que les vrais responsables de cette technique harcelante et intrusive sont, eux, grassement payés et n'ont pas à subir les foudres des appelés. Car des appelés, il y en a beaucoup mais des élus, il n'y en a pas...