waterloo

  • War show

    Je n'ai jamais aimé l'histoire à l'école, du moins la façon dont on présentait la matière: une succession de dates, déclarations de guerre, défaites, victoires, de personnages belliqueux qui avaient un ego surdimensionné et peu de scrupules. Alors, quand j'entends à la radio que des spectateurs étaient déçus sur le champ de bataille reconstitué de Waterloo, parce que la poudre et la fumée avaient occulté le "Napoléon show"... ça me fait doucement sourire.